Peut-on obtenir un prêt immobilier avec un PTZ ?

Le PTZ ou prêt à taux zéro est une aide de l’État pour l’acquisition immobilière. Avec un taux zéro, l’emprunteur ne remboursera donc plus que la somme empruntée, sans les intérêts. Pouvant représenter 40 % du montant total d’un crédit, le PTZ offre la possibilité au foyer de revenus modestes d’acquérir une première résidence. Si cette offre s’avère avantageuse, elle n’est cependant pas accessible à tout le monde. Découvrez les conditions d’obtention d’un crédit immobilier à taux zéro.

Quel profil est éligible au PTZ ?

Avant tout, le PTZ est destiné aux particuliers. Aucune entreprise ou association n’a donc le droit d’y prétendre. Par la suite, c’est un dispositif spécialement conçu pour les primo-accédants, c’est-à-dire à ceux qui ne sont pas encore propriétaires de leur résidence principale. Par ailleurs, le PTZ est aussi accessible aux personnes dont la résidence principale a été détruite ou est inhabitable. Dans ce cas, ils peuvent renouveler leurs demandes 2 ans après ces incidents. L’éligibilité à un tel dispositif dépend également d’un critère de ressources. En effet, il doit avant tout profiter aux foyers aux revenus modestes ou intermédiaires. Le plafond de revenu varie entre 24 000 euros à 118 400 euros par an selon la zone géographique où se trouve le bien ainsi que du nombre d’occupants. Si vos revenus mensuels dépassent ce seuil, vous n’avez pas la possibilité de faire une demande de PTZ. À noter que l’appréciation de votre revenu se fait sur la base de vos revenus fiscaux de l’année N-2 précédant votre demande.

Quel type de logement est visé par le PTZ ?

Le PTZ vise plus particulièrement le logement neuf. Il peut donc s’agir d’un achat sur plan, d’un achat de logement terminé et qui n’a jamais été habité ou la construction. Récemment, il est aussi possible d’acheter des locaux d’entreprise transformés en logement avec un PTZ. Le montant du PTZ obtenu varie selon la zone géographique dans laquelle se situe le bien à acquérir. Les logements se situant dans les zones A, Abis et B1 ont droit à une aide s’élevant à 40% du prix du projet contre 20% dans les zones B2 et C. Il est également possible de bénéficier d’un PTZ dans l’immobilier ancien, mais il faut réaliser d’importants travaux de rénovation. Cela concerne tous travaux d’amélioration du logement, comme la modernisation, l’aménagement de nouvelles surfaces habitables ou la réfection du système électrique. Ces travaux doivent d’ailleurs représenter le quart du crédit contracté pour ce projet. Pour obtenir l’aide, il faudra cependant justifier les travaux à réaliser au moyen d’un devis.

Quel montant emprunter ?

L’obtention du PTZ dépend également du montant nécessaire à la réalisation du projet immobilier. En effet, il existe un plafond qu’il faut respecter en fonction de la situation géographique du projet et du nombre d’occupants qu’il accueillera. À noter qu’un enfant à naître doit être pris en compte dans le calcul. Le montant de l’emprunt varie ainsi entre 54 000 euros et 138 000 euros. Le PTZ est disponible auprès de tous les établissements de crédit ou presque. Même si la banque est susceptible de vous demander une garantie, les frais supplémentaires ne s’appliquent pas au PTZ.

Vos commentaires

A découvrir ...

Commentaires récents